Accueil>Entreprise>Dispositifs de financement

Les formations en alternance, associent une formation pratique en entreprise en relation avec la qualification recherchée, et une formation théorique dans un organisme de formation. Le coût de la formation est pris en charge par l'entreprise.

Le bénéficiaire est salarié de l'entreprise et bénéficie d'une remunération fixée en pourcentage du SMIC ou du minimum conventionnel :

  • Jeune de moins de 21 ans : au moins 55% du SMIC (au moins 65% du SMIC lorsque le bénéficiaire est titulaire d'une qualification au moins égale à celle d'un baccalauréat professionnel ou d'un titre ou diplôme équivalent).
  • Jeune de 21 à 25 ans : au moins 70% du SMIC (au moins 80% du SMIC lorsque le bénéficiaire est titulaire d'une qualification au moins égale à celle d'un baccalauréat professionnel ou d'un titre ou diplôme équivalent).
  • Demandeur d'emploi de 26 ans et plus : au moins le SMIC ou 85% de la rémunération minimale conventionnelle ordinaire.

Plus d'informations

Le contrat d'apprentissage est un contrat de travail à durée limitée (CDD) ou à durée indéterminée (CDI) entre un salarié et un employeur. Il permet à l'apprenti de suivre une formation en alternance en entreprise sous la responsabilité d'un maître d'apprentissage et en centre de formation des apprentis pendant 1 à 3 ans.

Salaire d’un apprenti Moins de 18 ans 18 à 20 ans 21 à 25 ans 26 ans et plus
1ère année d’alternance 27% SMIC 43% SMIC 53% SMIC 100% SMIC
2ème année d’alternance 39% SMIC 51% SMIC 61% SMIC 100% SMIC
3ème année d’alternance 55% SMIC 67% SMIC 78% SMIC 100% SMIC

Plus d'informations

La reconversion ou la promotion par alternance (ex-période de professionnalisation), dite Pro-A, vise à favoriser, par une formation en alternance, le maintien dans l'emploi des salariés les moins qualifiés.

Plus d'informations

Le compte personnel de formation (CPF) est ouvert pour toute personne âgée d’au moins seize ans, qu’elle soit en emploi, à la recherche d’un emploi ou accompagnée dans un projet d’orientation et d’insertion professionnelle.Ces nouveaux droits acquis au titre du CPF sont attachés à la personne. Ainsi les heures de formation inscrites sur le compte demeurent acquises en cas de changement de situation professionnelle ou de perte d'emploi de son bénéficiaire.

Lire la suite

Ce dispositif permet l'obtention de tout ou partie d'une certification (diplôme, titre à finalité professionnelle ou certificat de qualification professionnelle) sur la base d'une expérience professionnelle salariée, non salariée et/ou bénévole d’une durée de trois ans minimum.
Cette expérience, en lien avec la certification visée, est validée par un jury.
Lire la suite

Le projet de transition professionnelle (PTP), ex-Cif, permet au salarié de s'absenter de son poste afin de suivre une formation pour se qualifier, évoluer ou se reconvertir. Il est appelé CPF de transition. Il est ouvert sous conditions et est accordé sur demande à l'employeur. Le salarié est rémunéré pendant toute la durée de la formation.

Plus d'informations

L'employeur doit assurer l'adaptation de ses salariés à leur poste de travail et veiller au maintien de leur capacité à occuper leur emploi, au regard notamment des évolutions technologiques. Pour cela, il doit leur proposer des formations prévues dans le cadre du plan de développement des compétences (ex-plan de formation).
Il comprend des actions de formations professionnelles mais également de bilan de compétences ou de VAE.

Lire la suite

Pour tout financement individuel, merci de contacter le Conseiller en Formation en charge de l’action sur ce secteur.